Jura Jeunes 4.0

 

Expériences en matière de détection

« Seule une minorité d’acteurs jeunesse interrogés rapporte une expérience de détection de besoins des jeunes dépassant les 5 occasions dans l’année »


Une grande partie des répondant-e-s n’a jamais ou rarement été mise dans la confidence d’un problème personnel par des jeunes de leur organisation. Ils ou elles sont plus nombreux-euses en revanche à avoir détecté des problèmes ou conduites à risque.




Les résultats montrent que l’expérience de détection des besoins varie selon le domaine d’activité et le statut.

  • Le domaine de l’accueil et de l’animation est plus concerné par la détection des besoins des jeunes. En effet, l’animation et les lieux d’accueil où elle se déploie poursuivent généralement explicitement des missions de détection, d’écoute et d’orientation. Mieux, ce domaine s’emploie souvent à faire émerger l’expression des problématiques et des besoins rencontrés par les jeunes.


  • Les salarié-e-s sont plus prompts à discerner des problèmes. Ce peut être en partie dû au fait qu’ils-elles sont mieux formé-e-s à encadrer des enfants et des jeunes.